Logo

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Véronique Louppe

Exposition

Du 1 juin 2024 au 31 juillet 2024

Dans les jardins : tous les jours, de l'aube jusqu'au coucher du soleil

Gratuit

Véronique Louppe
Partager la page

Entrecroisements poétiques

Rencontre avec l'artiste : dimanche 30 juin de 13 h à 17 h (remis au 7 juillet en cas de pluie).

L'exposition

Entrecroisements poétiques comprend deux séries d’œuvres en dentelle aux fuseaux réunies en une exposition extraordinaire.

L’artiste Véronique Louppe travaille avec du fil de métal pour créer des dentelles tridimensionnelles. Dans ce projet, deux univers opposés sont rassemblés sous le thème du masque. Les œuvres évoquent des sentiments contraires, mais sont unies par les entrecroisements de fils divers tissant la trame narrative d’histoires vécues, navrantes, mais aussi de contes poético-artistiques.

Les oppositions nous dévoilent les époques de création. Une vingtaine des œuvres présentées ont été réalisées durant la pandémie de 2020. Elles sont inspirées de rencontres avec les citoyens dans le cadre d’un projet de médiation et d’exposition organisé par la MRC de D’Autray. Les œuvres prennent la forme de masques sanitaires surdimensionnés, personnalisés selon les histoires vécues.

La récente série d’œuvres est composée de cinq masques. Créés en toute liberté, de formes diverses, ils sont colorés et inspirés par les arts. Dans le processus de création, Véronique Louppe a fait appel à la population pour collecter de petits objets qui l’ont inspirée. Ces dons ont tissé des liens privilégiés entre le public et l’artiste. Ces cinq masques renvoient aux arts, à la poésie et à la beauté, tel un rappel au présent, et aux petits bonheurs de la vie.

C’est par l'entrecroisement de ces œuvres que Véronique Louppe trouve la liberté de nous émouvoir aussi bien que de nous faire sourire.

L’artiste

Véronique Louppe est artiste-dentellière. Elle construit un textile élaboré sur le principe ancien de croisement de fils que l’on appelle dentelle aux fuseaux. Elle commence l’apprentissage de cette technique en 1976 et sa vie professionnelle en 2001. En 2004, une première bourse du Conseil des Arts et des Lettres du Québec (CALQ) lui permet d’expérimenter une nouvelle matière, le métal. Celui-ci oriente sa carrière. Le fil semi-rigide oblige l’artiste à repenser la technique. Elle découvre cette matière et l’exploite en créant des bijoux et des parures. Ces développements l’amènent vers la sculpture et les œuvres de grands formats. Le travail dentellier novateur de Véronique Louppe est honoré dans sa région, Lanaudière et à l’international. L’artiste poursuit son travail de recherche, visite de nouvelles avenues, tout en offrant son expertise dentellière à d’autres secteurs artistiques sans oublier la transmission de son savoir traditionnel et créatif.

L'exposition Entrecroisements poétiques est soutenue par le Conseil des arts et des lettres du Québec, la MRC de Joliette et la MRC de D’Autray.