Logo

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Michel Tremblay

Exposition

Du 5 septembre 2024 au 29 septembre 2024

Du mercredi au dimanche de 13 h à 17 h

Gratuit

Michel Tremblay
Partager la page

Fleurs, flowers, flores, fiori

Vernissage : samedi 7 septembre de 13 h à 17 h, allocutions à 13 h 30

L’exposition

Les Tournesols de Van Gogh inspirent à Michel Tremblay une vision touchante de l’union des êtres humains, et ce depuis longtemps. Plus qu’une simple peinture, c’est toute l’humanité que l’artiste perçoit dans cette œuvre : 

« Des fleurs coupées de leurs racines et placées là, toutes ensemble, dans un simple vase qu’on devine rempli d’eau, des fleurs qui, pendant un temps que j’imagine toujours trop court pour elles, faneront tout doucement sous les chauds rayons d’un seul Soleil. Certaines baisseront la tête alors qu’elles sont un peu tassées, tandis que d’autres, juste un peu plus hautes, en profiteront, elles, pour étaler tous leurs pétales. Quand on y pense, offrir des fleurs à quelqu’un sera toujours un très beau geste d’amour et, un peu comme en souvenir de cet élan du cœur, toujours aussi, ces fleurs se retrouveront… dans un vase. » 

C’est à travers ces réflexions que l’artiste a beaucoup photographié les fleurs au cours des dernières années. Certaines dans leur environnement naturel, d’autres immergées dans la glace ou encore, fanées, brisées, souvent ouvertes en plein cœur pour y montrer toute l’intimité de leur monde intérieur. Parmi ces fleurs, ils s’en trouvent aussi que l'artiste a inventé de toute pièce et d’autres également qui en sont qu’en apparence.

L’artiste

Résident de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson depuis 2016, Michel Tremblay est né à Chicoutimi en 1957. C’est à partir de 2018 que Michel Tremblay a commencé à s’investir sérieusement en photographie. Il a longtemps occupé divers postes reliés à la conduite du réseau hydro-électrique québécois en temps réel. Les pieds bien ancrés au sol tout en ayant gardé la tête et le cœur tournés vers les étoiles, il poursuivit pendant tout ce temps un cheminement personnel cherchant à intégrer les arts visuels à l’écriture dans un contexte tout aussi philosophique que spirituel.

« J’ai longtemps travaillé à me créer des espaces de contemplation méditative. Quelque chose comme des havres de paix, de beauté et de cohérence où je pouvais à loisir me reposer du bruit et du désordre ambiants. Pour y arriver, l’écriture fut, durant de longues années, mon outil de prédilection alors que j’explorais bon nombre d’univers et de mondes contenus dans tous ces mots qui nous habitent et que nous faisons nôtres.

Finalement, il se trouva qu'un jour j’eus l’impression que j’avais pas mal fait le tour de mon jardin et de mon écriture. Un peu comme la chenille qui finit par se transformer, il était temps que je sorte de ma bulle.

Mais, même si nous changeons, nous éloignons-nous vraiment de nous-mêmes?

Encore aujourd’hui, je travaille avec les sujets que je capte grâce à mon appareil photo comme je travaillais, autrefois, avec mes mots lorsque j’étais à leur écoute et que je pouvais m’attarder pendant des heures sur leurs sens et les images contenues en eux. Photographiant la nature et mon environnement dans l’ordinaire et le « trop connu » de ceux-ci, je suis donc attentif aux légers bruissements et murmures se dégageant de tout pleins de tous ces petits riens sur lesquels peu de gens prennent le temps de s’arrêter.

Oui, voilà un peu ce que j’aime faire. Rendre visible et unique ce qu’on ne voyait pas, ce qu’on ne voyait plus et amener tous ces petits riens qui nous entourent jusque dans cette éternité sans début ni fin de leurs singulières, et souvent majestueuses, présences au monde. »